Dossier MDPH Maladie de Verneuil


Bien que l’origine de la maladie de Verneuil reste encore un mystère, de plus en plus de Français sont touchés par ce handicap qui peut être reconnu par la MDPH. Si vous êtes victimes de la maladie, et que vous rencontrez des difficultés notamment au travail, vous pouvez faire appel à la maison départementale des personnes handicapées pour obtenir un accompagnement, voir une prestation. Cela directement en déposant une demande en téléchargeant le dossier MDPH générique. En effet, il n’existe pas de dossier MDPH spécifique à la maladie de Verneuil.

Vous pouvez obtenir des informations directement à l’accueil de la MDPH de votre département de résidence. Ou contacter votre médecin du travail qui vous redirigera vers un spécialiste du CHU.

La maladie de Verneuil en France

La maladie de Verneuil ou hidrosadénite suppurée est une affection inflammatoire chronique de la peau. Elle se manifeste par des nodules qui se développent au niveau des zones pileuses. Par exemple, les aisselles, le pli inter-fessier ou encore la barbe. Cette maladie touche en général plus les femmes et se déclare autour de la vingtaine ou la trentaine.

Une distinction est faite au niveau de la sévérité. Le stade 3, qui ne représente qu’1% des personnes atteintes de la maladie, est classifié comme maladie rare.

Étant peu connue, cette pathologie reste méconnue des médecins qui peuvent parfois passer à côté lors du diagnostic. Pour corriger ceci, une action de sensibilisation est actuellement en cours auprès du personnel médical.

Aménagements possibles suite au dossier MDPH maladie de Verneuil

Pour rappel, quel que soit le handicap avec lequel vous vivez depuis plus de 12 mois, il est recommandé de déposer une demande de prestation et d’orientation à votre MDPH. Ce guichet unique à l’échelle du département évaluera votre demande et la présentera en commission CDAPH.

Dossier MDPH Maladie de Verneuil

Les prestations ouvertes sont :

  • Allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Majoration pour la vie autonome (MVA)
  • Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)
  • Prestation de compensation du handicap (PCH)
  • Mais aussi la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

L’équipe pluridisciplinaire de la MDPH proposera sur votre situation des actions concrètes. Par exemple, si vous occupez une activité professionnelle, une adaptation de votre poste de travail ou de votre temps de travail est possible. Vous pourrez alors obtenir des pauses régulières afin de repositionner vos pansements ou changer de vêtements par exemple. Suivant votre protocole de soins, votre entreprise devra s’adapter.

Si nécessaire, cela peut aller jusqu’à un reclassement professionnel. Afin que le poste que vous occupez soit plus adapté à votre état de santé.

Vous pouvez aussi réfléchir à lever le secret sur votre maladie. Afin que vos collègues et votre hiérarchie soient plus attentifs à vos besoins. Ceci n’est en aucun cas obligatoire. Il s’agit de votre décision !

Laisser un commentaire